Une Francophonie plurielle : Le cas d’Israël

  • Eliezer Ben-Rafael Université de Tel-Aviv
  • Miriam Ben-Rafael Chercheur indépendant

Résumé

Malgré son statut subordonné, le français est présent en Israël à la faveur de contextes sociaux dans lesquels la langue est autrement perçue et pratiquée ; il évolue en fonction de différents modèles sociolinguistiques. Le français est ici considéré en termes de « francophonies plurielles », tandis que les aspects sociolinguistiques et les préoccupations sociologiques sont mis en relation. Nous recherchons une éventuelle cohérence à l’apparente « cacophonie de francophonies ». Sur la base d’une série de travaux réalisés depuis les années 1980 et jusqu’à récemment, nous étudions l’évolution des modèles majeurs de la langue française et de ses locuteurs : la langue vernaculaire ethnoculturelle des premiers immigrants d’Afrique du Nord, le développement du français en franbreu ; la formation d’une interlangue français/hébreu chez les apprenants hébréophones ; la transformation de la langue française en marqueur de la nouvelle diaspora transnationale chez les immigrants des années 1990 et 2000. Pour chaque modèle, nous présentons une description sociologique des milieux pertinents ainsi que leurs modes de pratique du français. La dernière section propose une vue d’ensemble de cette présence des francophonies, et ce qu’elle nous apprend sur la société israélienne. 

Bibliographies de l'auteur

Eliezer Ben-Rafael, Université de Tel-Aviv
Eliezer Ben-Rafael est professeur émérite de sociologie à l’université de Tel-Aviv. Il fut le président de l’Institut international de sociologie et le titulaire de la chaire Weinberg de sociologie politique. Il a publié de nombreux ouvrages sur la langue, l’identité collective, la société israélienne et la globalisation. Ses travaux récents comprennent : Is Israel One ? Religion, Nationalism and Ethnicity Confounded (2006), Transnationalism : Diasporas and the Advent of a new (dis)order (2009), et World Religions and Multiculturalism A Dialectic Relation (2010).
Miriam Ben-Rafael, Chercheur indépendant
Miriam Ben-Rafael a enseigné le français pendant de nombreuses années ; elle est chercheur indépendant en sociolinguistique. Elle a obtenu son PhD en linguistique française et a fait de la recherche sur le français parlé des Israéliens francophones et l’acquisition du français par les hébréophones, la place de l’anglais dans la culture juvénile francophone, et le rôle de la bande dessinée dans l’expansion du plurilinguisme. Parmi ses récentes publications : The linguistic landscape of transnationalism : The divided heart of Europe (2010), English in French comics (2008), et Language attrition and ideology : Two groups of immigrants in Israel (2007).
Publiée
2011-09-23