Crise du français, impact de la francophonie?

Auteurs-es

  • Oana Panaïté Indiana University-Bloomington

DOI :

https://doi.org/10.29173/af23049

Résumé

À une époque où la précarisation du français au sein de l’institution universitaire américaine s'inscrit dans une logique plus vaste de dépréciation économique, institutionnelle et axiologique touchant les humanités non seulement aux États-Unis mais aussi en Europe, l’émergence des littératures en français écrites hors de l’Hexagone et la visibilité croissante de leurs auteurs invitent étudiants, enseignants et chercheurs à élargir leur horizon culturel, à repenser les hiérarchies artistiques, à innover leur outillage conceptuel et à imaginer de nouvelles façons de lire et de se situer par rapport aux textes. Les articles réunis dans ce numéro étayent l'évidence, l'urgence et les tensions qui caractérisent les liens entre une vision transfrontalière et cosmopolitique du français et de la littérature en français, d'un part, et la relance des savoirs et des disciplines dont elles font l'objet, d'autre part. 

Biographie de l'auteur-e

Oana Panaïté, Indiana University-Bloomington

Oana Panaïté est professeure associée dans le Département de français et d'italien à Indiana University-Bloomington. Elle a publié l’étude Des littératures-mondes en français. Écritures singulières, poétiques transfrontalières dans la prose contemporaine (Amsterdam, New York: Rodopi, 2012) et édité un numéro spécial de la revue L’Esprit créateur consacré à la pensée littéraire. Elle prépare un ouvrage consacré à l’imaginaire de la fortune coloniale dans la littérature actuelle et dirige deux travaux collectifs : un recueil théorique intitulé Communautés de lecture : pour une approche dialogique des œuvres classiques et contemporaines et une anthologie de textes sous le titre Circulating French in the Classroom (en collaboration avec Vera Klekovkina).

Téléchargements

Publié-e

2014-09-10