Terrorisme et politiques de dépossession(s) dans Le serment des barbares de Boualem Sansal

Karim Zakaria Nini

Résumé


Nous proposons dans cette contribution de nous intéresser aux effets du terrorisme sur la société dépeinte dans Le Serment des barbares, premier roman de l’écrivain algérien Boualem Sansal. Dans cette fiction, l’auteur décrit une société quotidiennement soumise au terrorisme, un fléau qui vient s’ajouter à une histoire nationale parsemée de politiques dévastatrices pour l’équilibre social. Nous verrons dans cet article comment le terrorisme fait suite à une succession de traumatismes historiques qui agissent simultanément sur le quotidien et les imaginaires d’une société qui tente de résister à ces multiples violences qui lui sont imposées. Les blessures du terrorisme dans Le Serment des barbares viennent se rajouter aux séquelles encore palpables du colonialisme et des politiques oppressantes pour le citoyen menées après l’indépendance. Nous verrons comment cette succession de violences agit comme un facteur de dépossession sur l’individu et la société.

Abstract:

In this contribution, I intend to study the effects of terrorism on the society depicted in Le Serment des Barbares, the first novel of the Algerian writer Boualem Sansal. In this fiction, the author describes a society subjected on a daily basis to terrorism, a plague adding to a national history fraught with devastating social policies. In this article, it will be argued that terrorism follows a succession of historical traumas that simultaneously act on the daily life and imaginary of a society that tries to resist the multiple violences imposed on it. The wounds of terrorism in Le Serment des Barbares are added to the still palpable aftermath of colonialism and oppressive policies implemented after independence. We shall see how this succession of acts act as a trigger for dispossession on the individual and society.

Mots-clés


terrorisme, colonisation, dépossession, société, assujettissement

Texte intégral :

article




Tous droits réservés (c) 2017 Karim Zakaria Nini

ISSN : 1916-8470