« Mettre une fausse barbe au second degré » : La figure du jeune terroriste dans deux romans d’YB

Auteurs-es

  • Laura Fuchs-Eisner Université d'Innsbruck

DOI :

https://doi.org/10.29173/af29340

Résumé

Le motif du terrorisme constitue le fil rouge à travers l’œuvre d’Y.B. C’est notamment la figure du jeune terroriste (franco-) algérien qui domine ses romans. Fortement teintés par la satire et l’humour noir, les textes d’Y.B. évitent pourtant la tentation du pathos en cherchant « la vraie contestation [qui] vient par la forme » (Y.B. 1998, 15). C’est l’exagération comique du discours de l’autre qui lui sert à le démasquer et à démontrer ces côtés grotesques. Après une brève vue d’ensemble du contexte socio-historique et de l’œuvre d’Y.B., l’article cherche à démontrer comment ses romans s’approchent de la figure du terroriste tout en constituant une réflexion sur la forme appropriée d’un tel projet. Pour démontrer comment les préoccupations politiques d’Y.B. l’amènent à une critique sévère des pouvoirs et comment son jeu satirique et son ton ironique créent la distance nécessaire à l’articulation des nuances, les romans ‘parisiens’ Allah Superstar (2003) et Bugsy Pinsky contre le complot juif (2010) seront analysés en plus de détail. 

Biographie de l'auteur-e

Laura Fuchs-Eisner, Université d'Innsbruck

Doctorante à l'Université d'Innsbruck; boursière de l'Académie Autrichienne des Sciences

Téléchargements

Publié-e

2017-11-06