Sociopoétique de la parole de l'enfant africain

Auteurs-es

  • Kodjo Attikpoé Memorial University of Newfoundland

DOI :

https://doi.org/10.29173/af29487

Résumé

L’émancipation de l’enfant dans la littérature de jeunesse donne lieu à la présence de personnages remarquables. Mais on pense souvent qu’ils sont le substitut d’une voix adulte, auctoriale ou lectoriale. Cet article examine la parole de l’enfant dans la littérature de jeunesse africaine en partant de l’idée que cette perception du discours mature de l’enfant mérite d’être nuancée, relativisée. En contextualisant cette parole, il tente de mettre en évidence les mécanismes et les facteurs qui fondent sa force et son épaisseur. L’articulation d’un tel discours participe de la complexification de la littérature pour la jeunesse longtemps confinée dans sa simplicité caractéristique.

Biographie de l'auteur-e

Kodjo Attikpoé, Memorial University of Newfoundland

Kodjo Attikpoé est docteur en littérature allemande de l’Université de Francfort-sur-le-Main (Allemagne) et docteur en littératures de langue française de l’Université de Montréal. Sa seconde thèse porte sur l’oeuvre romanesque de Sami Tchak. Il est professeur adjoint au département de langues modernes, littératures et cultures de l’Université Memorial de Terre- Neuve (Canada). Ses axes de recherche sont : les théories transculturelles, l’imagologie littéraire, les rapports entre la littérature jeunesse et la littérature pour adultes.

Références

Ariès, Philippe. L’enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime. Seuil, 1973 [1960].

Ayetcho Kodjo. Eliane, Sur les routes de l’Afrique. CEDA/NEI, 2007.

Beckett L. Sandra. « Livres pour tous : le flou des frontières entre fiction pour enfants et fiction pour adultes. » Tangence, no. 67, 2001, pp. 9-22.

Begag, Azouz. Le gone du Chaâba. Seuil, 2005 [1986].

Diallo, Nafissatou Niang. Awa la petite marchande. EDICEF/NEA, 1981.

Fassinou, Adelaïde. Yèmi ou le miracle de l’amour. Les Éditions du Flamboyant, 2000.

Genette, Gérard. Seuils. Seuil, 1987.

Goodenough, Elizabeth, Mark A. Heberle et Naomi Sokoloff, éditeurs. « Introduction. » Infant Tongues. The Voice of the child in Literature. Wayne State University Press, 1994, pp 1-15.

Hazoumé, Flore. Et si nous écoutions nos enfants ? CEDA, 2002.

Maalouf, Amin. Les Identités meurtrières. Éditions Grasset & Fasquelle, 1998.

Mwangi, Meja. Kariuki. Aventures avec le petit homme blanc. L’Harmattan Jeunesse, 1992.

Ondjaki, Bonjour camarades, traduit du portugais (Angola) par Dominique Nédellec. La Joie de lire, « Collections, Récits, » 2004.

Ottevaere-van Praag, Ganna. Le roman pour la jeunesse. Approches- Définitions- Techniques narratives. Peter Lang, 1997.

Ottevaere-van Praag, Ganna. La littérature pour la jeunesse en Europe occidentale (1750-1925). Histoire sociale et courant d’idées. Peter Lang, 1987.

Prud’homme, Johanne. « Éléments de poétique de la littérature pour la jeunesse : le personnage de l’enfant-narrateur. » Cahiers scientifiques de l’Acfas, vol. 103, 2005, pp. 21-31.

Renaut, Alain. La libération des enfants. Contribution philosophique à une histoire de l’enfance. Calmann-Levy et Bayard, 2002.

Selormey, Francis. Kofi : l’enfant du Ghana. Dapper, 1998.

Téléchargements

Publié-e

2024-02-15

Comment citer

Attikpoé, K. (2024). Sociopoétique de la parole de l’enfant africain . ALTERNATIVE FRANCOPHONE, 3(4), 5–17. https://doi.org/10.29173/af29487