Essai de classification de trois romans policiers négro-africain à la lumière de la typologie todorovienne

Auteurs-es

  • Dame Kane Université Cheikh Anta Diop de Dakar

DOI :

https://doi.org/10.29173/af29502

Mots-clés :

littérature africaine francophone, roman policier, sociopoétique, Todorov, typologie

Résumé

Le roman policier africain d’expression française, au-delà des aspects fondamentaux qui le définissent et qu’il partage avec le modèle occidental, se singularise par une approche dictée par les influences culturelles de l’Afrique subsaharienne et par une thématique ancrée dans les réalités qui prévalent dans cet espace. C’est une écriture qui a su marquer sa singularité et s’enrichir avec les apports multiples de la tradition et du monde moderne. Cependant, elle ne semble pas échapper aux modèles génériques occidentaux que Todorov range dans trois catégories : le roman noir, le roman à énigme et le roman à suspense. Congo à gogo de Bruce Josette (1983), L’Archer bassari de Modibo Sounkalo Keita (1984), La Vie en spirale d’Abass Ndione (1984), Kouty, mémoire de sang d’Aida Mady Diallo (1998), L’Empreinte du renard de Moussa Konaté (2006) ou Sorcellerie à bout portant d’Achille Ngoye (1998)  ont des différences qui résident autant dans le déroulement de l’intrigue que dans le traitement des invariants du polar dans son sens le plus large. Le crime, le mobile, le mode opératoire, les personnages du coupable, de la victime ainsi que du suspect ne sont pas présentés de la même manière. L’étude de l’univers narratif de ce genre romanesque nous permettra de mettre quelques romans africains de l’espace francophone, à l’épreuve de la vision todorovienne du polar.

 

Biographie de l'auteur-e

Dame Kane, Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Dr Dame Kane est Maitre de conférences à l’Université Cheikh Anta Diop de
Dakar. Spécialiste de la littérature africaine francophone, il est titulaire de
nombreux diplômes de formations pédagogiques, et auteur de nombreuses
publications sur la littérature africaine en général, et plus particulièrement sur le
polar. Il a publié  La didactique d’une variété dynamique du roman de
désenchantement : le polar, qui est sa troisième œuvre après deux essais : Le
Polar négro-africain francophone: genèses et spécificité ainsi que
L’Anthropolar: une radioscopie de l’immersion d’intrants socio-
anthropologiques dans le texte policier, publiés respectivement en 2017 et en
2020.

Références

Boileau, Pierre et Narcejac Thomas. Le roman policier. Payot, 1964.

Bruce, Josette. Congo à gogo. PUF, 1983.

Diallo, Aida Mady. Kouty, mémoire de sang. Édition Baleine, 1998.

Dubois, Jacques. Le Roman policier ou la Modernité. Nathan, 1992.

Highsmith, Patricia. L’art du suspense, mode d’emploi. Calmann-Lévy, 1987.

Keita, Modibo Sounkalo. L’Archer bassari. Karthala, 1984.

Konaté, Moussa. L’Empreinte du renard. Fayard noir, 2006.

Ndione, Abass. La Vie en spirale. Nouvelles Éditions Africaines, 1984.

Ngoye, Achille. Sorcellerie à bout portant. Gallimard, 1998.

Todorov, Tzvetan « Typologie du roman policier. » Poétique de la prose, édité par Tzvetan Todorov, Seuil, 1971, pp. 55-65.

Téléchargements

Publié-e

2024-02-15

Comment citer

Kane, D. (2024). Essai de classification de trois romans policiers négro-africain à la lumière de la typologie todorovienne. ALTERNATIVE FRANCOPHONE, 3(4), 44–52. https://doi.org/10.29173/af29502

Articles similaires

<< < 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 > >> 

Vous pouvez également Lancer une recherche avancée d’articles similaires à cet article.