Cartes conceptuelles et thésaurus : essai de comparaison entre deux modèles de représentation issus de différentes traditions disciplinaires

Authors

  • Lalthoum Saadani Université de Montréal
  • Suzanne Bertrand-Gastaldy Université de Montréal

DOI:

https://doi.org/10.29173/cais24

Abstract

La situation de l’utilisateur confronté à une tâche de repérage de l’information comporte certaines similarités avec celle de l’apprenant qui doit assimiler un nouveau contenu. Pour soutenir ces activités, les sciences de l’information et les sciences de l’éducation ont développé des modèles différents de représentation des connaissances : les thésaurus et les cartes conceptuelles. Des auteurs suggèrent de les rapprocher ou de les fusionner. Une comparaison systématique est entreprise qui passe d’abord par leur définition et par leur mise en contexte. Les deux systèmes de représentation sont ensuite examinés selon les trois dimensions sémiotiques habituelles : l’aspect pragmatique (les étapes de production et les contextes d’utilisation des signes), l’aspect sémantique (ce à quoi les signes renvoient, ce qu’ils représentent) et l’aspect syntaxique (identification des unités porteuses de sens, les règles régissant leur combinaison ainsi que les formats de présentation). L’étude fait apparaître de nombreuses convergences sur : 1) les objets représentés (concepts et relations entre concepts) ; 2) les domaines le plus fréquemment représentés (les domaines scientifiques) ; 3) les étapes d’élaboration ; 4) le passage du mode manuel de construction à l’utilisation des outils logiciels ; 5) certaines
utilisations dans le contexte des nouvelles technologies ; 6) les unités de représentation et leur syntaxe ; 7) le format graphique de représentation (systématique dans le cas des cartes conceptuelles, occasionnel dans le cas des thésaurus) ; 8) l’évaluation des modèles de représentation et de leur format en regard de leurs fonctions. Elle fournit aussi des pistes méthodologiques et expérimentales fructueuses pour l’évolution des thésaurus. Cependant il est nécessaire de maintenir et d’approfondir des distinctions susceptibles d’éclairer les spécificités des différentes représentations nécessaires pour faciliter l’interaction des utilisateurs finals avec les bases de données. Différentes théories sémiotiques peuvent s’avérer utiles.

Downloads

Published

2013-10-15

How to Cite

Saadani, L., & Bertrand-Gastaldy, S. (2013). Cartes conceptuelles et thésaurus : essai de comparaison entre deux modèles de représentation issus de différentes traditions disciplinaires. Proceedings of the Annual Conference of CAIS / Actes Du congrès Annuel De l’ACSI. https://doi.org/10.29173/cais24

Issue

Section

Articles