Les Trois Mousquetaires : enjeux d’une réappropriation dans Milady de Winter d’Agnès Maupré suivi d'un entretien avec Agnès Maupré

Sophie Bonadè

Résumé


Cet article s’intéresse à la réécriture du roman d'Alexandre Dumas, Les Trois mousquetaires, effectuée par Agnès Maupré à travers la bande dessinée Milady de Winter. D'Artagnan et les trois mousquetaires (Athos, Porthos et Aramis) sont déchus de leurs rôles de protagonistes et remplacés par Milady de Winter. Cette inversion des rôles permet à Agnès Maupré d'insister sur les violences subites par Milady, présentes, mais en second plan, dans le roman d'Alexandre Dumas. Au fil des deux tomes de Milady de Winter, l'auteure déconstruit la figure de "femme fatale" qu'est devenue Milady dans l'imaginaire contemporain, et fait d'elle le sujet de son œuvre.

Abstract:

This article investigates the rewriting of Alexandre Dumas’ Les Trois mousquetaires by Agnès Mauprés in the comic-book Milady de Winter. D’Artagnan and the three musketeers (Athod, Porthos and Aramis) are no longer the main protagonists. They are replaced by Mylady. Agnès Maupré uses this reversal to emphasize violence against Milady. This violence already existed in the original novel yet wasn’t a central theme. Throughout her two volumes, Agnès Maupré has deconstructed the pictures of “femme fatale” nowadays associated with Milady’s name and has chosen Milady to be the subject of this rewriting.

Mots-clés


Minorité;femmes;bande dessinée;littérature

Texte intégral :

article




Tous droits réservés (c) 2016 ALTERNATIVE FRANCOPHONE

ISSN : 1916-8470