Néojaponisme et renouveau contemporain des relations culturelles France-Japon

Auteurs-es

  • Denis Taillandier Ritsumeikan University
  • Aurélie Briquet Université Paris-Est Créteil

DOI :

https://doi.org/10.29173/af29427

Résumé

Introduction du numéro

Bibliographies de l'auteur-e

Denis Taillandier, Ritsumeikan University

Denis Taillandier est maître de conférences à la faculté des relations internationales de l’Université Ritsumeikan (Kyoto, Japon). Il a obtenu son doctorat à l’Université Jean Moulin Lyon III (Institut d’Études Transtextuelles et Transculturelles) en 2015 avec une thèse sur les représentations des nanotechnologies dans la science-fiction japonaise. Ses travaux portent sur l’imaginaire des sciences et des technologies dans le Japon contemporain. Il a remporté en 2013 le prix spécial du jury pour le 8ème concours de critique de science-fiction au Japon. Il a également traduit en français les nouvelles d’écrivains tels que Hoshi Shin’ichi, Ueda Sayuri, Fujii Taiyō, Miyauchi Yūsuke, EnJoe Toh et Tobi Hirotaka.

Aurélie Briquet, Université Paris-Est Créteil

Aurélie Briquet est agrégée de Lettres modernes et docteure en littérature française. Elle est l’auteur d’une thèse consacrée aux romans d’Alfred Jarry et à la question des genres littéraires. Elle a également enseigné deux années à l’Université de Kyushu, au Japon, et exerce actuellement en tant que PRAG à l’Université Paris-Est Créteil. Aurélie Briquet a publié plusieurs articles portant sur la littérature fin-de-siècle et l’hybridation des genres, mais aussi sur la catastrophe de Fukushima chez Mickaël Ferrier.

Téléchargements

Publié-e

2021-04-13