Annonces

Changements au comité de rédaction: précision

2021-06-25

Le Regroupement francophone a choisi, lors de son Assemblée générale annuelle, deux nouvelles membres au Comité de rédaction de la Revue. 

Il s'agit de la professeure Eva Lemaire du Campus Saint-Jean (Université de l'Alberta) et de la professeure Aïcha Benimmas de l'Université de Moncton. Elles se joignent à la professeure Marie-Josée Berger de l'Université Laurentienne pour assurer la qualité des articles qui sont publiés.

Nous remercions vivement les professeures Diane Dagenais de Simon Fraser University et Sylvie Lamoureux de l'Université d'Ottawa pour leur contribution depuis 2015. Leur dévouement est très apprécié.

En lire davantage à propos de Changements au comité de rédaction: précision

Numéro courant

Vol. 15 No. 1 (2020): DISCOURS DES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES SUR LES VARIÉTÉS DU FRANÇAIS PARMI LEURS PROFESSEURS

Au Campus Saint-Jean (CSJ) de l’Université de l’Alberta, les étudiants sont exposés à une diversité de professeurs (canadiens, européens, africains, arabes, chinois, etc.) parlant souvent des variétés du français différentes (accents différents, expressions différentes, etc.). Ce constat nous a conduits à nous intéresser à l’analyse des attitudes linguistiques qu’affichent les étudiants du campus à l’égard de la diversité linguistique de leurs professeurs. Il est précisément question, dans cette recherche, de comprendre, d’une part, la façon dont ces étudiants perçoivent cette diversité en salle de classe et, d’autre part, les défis que cette dernière peut engendrer au niveau de leur apprentissage. Les données ont été recueillies par le biais d’une enquête qualitative comportant un questionnaire écrit destiné à 71 participants faisant leurs études. Ayant ainsi eu la possibilité d’exprimer ouvertement la perception qu’ils avaient, durant leur première session passée au CSJ, par rapport à la diversité linguistique de leurs professeurs, les personnes sondées ont affiché des attitudes que nous avons classifiées en quatre catégories : neutres, positives, positives et négatives en même temps, et négatives. Cette diversité linguistique du corps professoral est perçue généralement de façon positive bien qu’elle comporte des défis pour les étudiants.

Publié-e: 2020-07-10
Voir tous les numéros